© Danielle Voirin 

Duà

à

Théâtre du Fil de l'eau

Quartiers :
  • Église
  • Canal de l'Ourcq

Danse

(La bande à) LAURA

Quatre performeuses recréent sur scène l’Olympia de Manet et donnent enfin visibilité aux modèles du peintre en particulier à la servante dont on ne connait que le prénom. (La Bande à) LAURA est un spectacle subtil et envoûtant de Gaëlle Bourges qui fait sortir ces femmes de l’ombre. Au théâtre du Fil de l’eau de Pantin, les mardi 7 et mercredi 8 mars à 20h.

Public :  Adulte, Jeune (12 - 25 ans), Enfant

Sortir de l'oubli

Dans ce nouvel opus bâti à partir de l’Olympia d'Édouard Manet, Gaëlle Bourges poursuit son travail en lien avec l’histoire de l’art. L’œuvre fit scandale en son temps car, librement inspirée de la Vénus d’Urbin du Titien, elle ne laissait aucune ambiguïté sur le fait que la femme alanguie était une prostituée. Avec (La Bande à) LAURA, ce que révèle la chorégraphe est le véritable scandale : celui de l’invisibilité des modèles et singulièrement de celui de la servante noire dont on ne connait que le prénom Laure. Quatre performeuses leur redonnent vie dans un ballet envoûtant où se rejoue le tableau et d’autres versions plus contemporaines comme Le déjeuner sur l’herbe: les trois femmes noires de Mickalene Thomas. S’appropriant des éléments simples – tissu, draps, coussins – elles font sortir ces femmes de l’ombre où les avait plongées le récit dominant.

Public

  • À partir de 9 ans

Durée

  • 1h

Tarif carte famille

Distribution / Crédits

  • Os – Gaëlle Bourges
  • Conception et récit : Gaëlle Bourges
  • Avec : Carisa Bledsoe, Helen Heraud, Noémie Makota & Julie Vuoso